Les couleurs

Les couleurs liées aux souvenirs..

Les couleurs liées aux souvenirs..
Les couleurs liées aux souvenirs.. nuancier-fb-300x225

Les couleurs Farrow and Ball

Je me suis souvenue en écrivant ce billet que j’avais fréquenté les canards dans ma jeunesse. Ma maman était une collectionneuse de canards en tous genres… des plus beaux aux plus improbables. Là se trouve peut être l’explication de mon addiction « bleu canard »…néanmoins c’est une hypothèse tirée par les cheveux.

Rien à voir avec tout cela…Je bidouille avec bonheur le canard ! Je suis dans tous mes états si j’en aperçois ne serait ce qu’un petit bout.

Mais le bleu canard restera cantonné au salon pour ce qui est de la décoration…pas de contamination aux autres pièces de la maison.

Il a envahi mon dressing : que ce soit les sacs ou les vêtements…la folie « canard » est belle et bien là !

Des copines pensent « bleu canard » pour moi dans leur boutique. Elles reviennent souvent de Paris ayant poussé leurs investigations afin de satisfaire mes désirs.

N’ayez crainte…j’aime aussi le gris, le lin, le noir et le violet !

Mais je déteste le bleu élèctrique et le  bleu klein. Ceux là auront beau être à la mode je ne les porterai jamais.

Le rouge ne me passionne pas même si j’admet que son côté peps et tonique redonne le moral.

Ah le blanc parlons en du blanc..une blonde en blanc n’a pas grand intérêt ! C’est d’un fade quand on a la peau claire.

Le blanc porté en vêtement ou mis à l’honneur en déco, j’avoue ne pas adhérer du tout. J’ai même enquiquiné le peintre qui voulait absoluement faire les murs blancs.

C’est donc très naturellement que je fais la chasse au blanc….d’ailleurs mon programme « blanc » de la machine à laver n’a jamais servi. Et en dehors du fait que cela évoque la pureté et le mariage…ca me fait tout surtout penser à l’hôpital.

Le jaune…bof il fut un temps où j’avais un salon jaune lumineux mais ca n’a pas duré.

L’orange m’inspire à priori le même effet que le jaune, et ce même s’ils reviennent tous les deux sur le devant de la scène.

Le rose m’évoque le souvenir de ma grand mère, elle adorait cette couleur dans toutes ses nuances. Elle le portait à tout bout de champ même quand elle affichait son très grand âge. Qui n’aurait pas rêvé d’une grand mère toute de rose vêtue, quitte à faire un pied de nez aux stéréotypes laissant d’habitude le rose aux bébés !

Et le vert alors ? Evocation de la nature oui mais pas uniquement. Le vert anis est un bonheur pour les yeux tout autant que le vert de mon émeraude. Le vert, couleur de l’espoir et de la guérison, est à consommer sans modération.

 

Mots-clefs :

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Rehabiliter un atelier en loft |
Ruecousteau |
Apprentiecharpente |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Laboiteadeco
| Cristalvibrations
| Cest pas bête !